Logo de la Société d'histoire des religions

La Société genevoise d'histoire des religions



La Société d’histoire des religions de Genève est une association sans but lucratif ouverte à tous celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire des religions, quelle que soit la nature de leur approche et leur formation.

Elle a pour objectif d’encourager l’étude des religions dans une perspective non-confessionnelle, et de contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire des religions en tant que discipline scientifique auprès du grand public.

Soucieuse de constituer un lieu d’échange entre l’Université et la Cité, la Société d’histoire des religions de Genève se donne aussi pour but d’articuler la recherche historique aux questions actuelles quant à la place de la religion et des discours religieux dans notre société.

Elle propose à ses membres :

  • Des conférences régulières, faisant appel à des personnalités importantes de l’histoire des religions contemporaine
  • Des débats, colloques et tables rondes autour des problématiques actuelles sur la religion et l’histoire des religions
  • L’envoi du volume annuel d’Asdiwal. Revue genevoise d’anthropologie et d’histoire des religions
  • Des réductions sur d’autres publications occasionnelles

Mythes, rumeurs, légendes urbaines

Table ronde - Vendredi, 31 mars 2017 à 17h15

Intervenants : Philippe Aldrin, Pascal Froissart, Youri Volokhine
Modérateurs : Nic Ulmi

Quelle différence entre un mythe, un conte, une légende? Ces récits se situent-ils du côté de la croyance ou de la fiction? Peut-on établir un parallèle entre la diffusion d’un mythe (antique ou autre) et le fonctionnement des rumeurs, canulars et autres légendes urbaines contemporaines? Nous discuterons de la genèse de ces différentes formes de récits, de leurs fonctions et de notre attitude à leur égard.
Plus d'informations (Festival histoire et cité)


Uni Bastions, Salle B105
Rue De Candolle 5, 1204 Genève
Table ronde

Vinciane Pirenne-Delforge : « Les Grecs croyaient-ils en leurs dieux ? »

Grande conférence - Jeudi, 16 juin 2016 - 18h15

En 1983, Paul Veyne faisait paraître un petit livre incisif intitulé « Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes » auquel le titre de cette conférence fait directement référence. Toutefois, le remplacement des « mythes » par les « dieux » dans la question est loin d'être anodin et atteste l'évolution des interrogations sur les dieux grecs depuis trente ans. Ce sont ces questionnements qu'il s'agira de prendre en charge, à l'heure où les débats sur l'expérience religieuse vécue par les anciens sont plus vifs que jamais.


UniMail, salle MR070
Boulevard du Pont-d'Arve 40, 1204 Genève
Les Grecs croyaient-ils en leurs dieux ?

Mohammad Ali Amir-Moezzi : « Controverses autour du Coran aux débuts de l'islam »

Conférence - Mardi, 15 mars 2016 à 19h15

Organisation en collaboration avec les unités d'histoire des religions et d'arabe (faculté des lettres, université de Genève).

Les débuts de l’islam furent marqués par deux faits majeurs indissolublement liés qui ont déterminé les évolutions historiques et spirituelle de cette religion jusqu’à nos jours : l’élaboration du Coran (et du Hadith) et une violence chronique se manifestant principalement sous forme de guerres civiles. Batailles du Prophète, violences autour de sa succession, « guerres d’apostasie » sous le premier calife, guerres de conquêtes et morts violentes des autres califes « bien guidés », cycles de répressions et des révoltes sanglantes, interminables massacres de Shi’ites…Parallèlement, s’élaborent dans des conditions complexes, les Ecritures, paroles divines et traditions prophétiques, dont la forme et le contenu ont été sources de conflits pendant plusieurs siècles. La conférence étudie l’articulation entre les deux phénomènes, essayant d’éclairer, en les mettant en perspective, jusqu’aux tensions contemporaines.


UniMail, salle MR070
Boulevard du Pont-d'Arve 40, 1204 Genève
Controverses autour du Coran aux débuts de l'islam

Philippe Borgeaud : « Mythe et liberté : Réflexions d'un historien des religions »

Grande Conférence - Mercredi, 7 octobre 2015

Après la pause estivale, la Société d’Histoire des Religions de Genève a le plaisir de vous annoncer sa prochaine Grande conférence, qui nous donne l’occasion d’inviter Philippe Borgeaud, professeur honoraire d’histoire des religions (Université de Genève). Philippe Borgeaud s'exprimera sur le thème:

« MYTHE ET LIBERTÉ : RÉFLEXIONS D'UN HISTORIEN DES RELIGIONS »
Mardi 17 novembre 2015, 18h15


Cette conférence sera suivie d’une verrée à l'occasion de la réédition des EXERCICES DE MYTHOLOGIE de Philippe Borgeaud, au sein de la collection "Histoire des religions" chez Labor et Fides, ainsi que de la parution de deux ouvrages par les membres de l'Unité d'histoire des religions de l'université de Genève : les actes du colloque MONDES CLOS. LES ÎLES, édité par Daniel Barbu, Nicolas Meylan et Youri Volokhine (Infolio) ainsi que LES ROIS EPHEMERES. ENQUETE SUR LE SACRIFICE HUMAIN, de Francesca Prescendi (Labor et Fides).


UniMail, salle MR060
Boulevard du Pont-d'Arve 40, 1204 Genève
Mythe et liberté : Réflexions d'un historien des religions

L’histoire des religions a sa société (Le Temps)

Vendredi, 12 juin 2015

«Les religions, la religion, s’imposent à nous dans les médias, dans la rue, à l’école… Certains verront là un problème, une menace ou une preuve affligeante de l’irrationalité humaine. Pour d’autres, il s’agit d’un phare, d’une source de réconfort», relevait Nicolas Meylan, chercheur aux Universités de Lausanne et de Genève, en annonçant la fondation de la Société d’histoire des religions (SHR), mardi soir à Genève. L’association a pour but d’«élargir le débat sur la et les religions, articulant recherches historiques et questions actuelles». Déclaration d’intentions: «Si ce débat ne peut être que critique, il doit encore se montrer respectueux de notre diversité culturelle et de nos valeurs démocratiques. Ce qui passe par une approche non confessionnelle et fondamentalement agnostique, seule en mesure d’appréhender le véritable objet de l’histoire des religions: les êtres humains en interaction.»

La venue de Bruce Lincoln, invité pour une conférence (lire ci-dessus), contribue à indiquer la voie qu’entend emprunter l’association. Du chercheur américain, la SHR vient par ailleurs de publier Politique du paradis. Religion et empire en Perse achéménide, dans la nouvelle collection «Histoire des religions» qu’elle dirige auprès des Editions Labor et Fides. (Nic Ulmi)

Lien vers l'article